Culture

Comment devenir éducateur canin 92 ?

Comment devenir éducateur canin 92 ?

Plusieurs personnes qui aiment les animaux de compagnie à quatre pattes rêvent de devenir un éducateur canin 92 un jour. Et pourtant, il ne s’agit pas d’un métier qui est donné à tout le monde. En effet, bien qu’il n’exige pas de longues études particulières, il y a des critères et des qualités qu’il faut avoir pour occuper ce poste. Ceux qui souhaitent vraiment faire de ce métier leur carrière doivent alors bien s’informer. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce qu’un éducateur canin ?

Comme son nom l’indique, l’éducateur canin 92 est la personne qui donne les éducations nécessaires aux chiens afin qu’ils puissent bien s’intégrer dans la société. Il faut noter qu’il y a des différences entre l’éducateur canin, le comportementaliste et le dresseur.

  • L’éducateur canin :

Il a comme mission d’apprendre aux maitres comment se comporter envers l’animal en fonction de ses caractéristiques diverses, son comportement, sa race, etc. En quelque sorte, le professionnel a comme mission d’établir une bonne relation entre l’animal et ses propriétaires. Il apprend au chien les ordres basiques ou spécifiques qu’il doit savoir et apprend aux maitres tout ce qui est nécessaire pour mieux cerner l’animal. Il donne aussi aux maitres des recommandations concernant tout ce qu’ils doivent faire pour veiller à la santé, l’hygiène et le bien-être de l’animal. Il leur apprend les aliments adaptés à l’animal en fonction de son âge ou de sa race, son toilettage, les vaccins qu’il doit prendre et à quel moment, etc. Ce professionnel agit donc toujours en présence des maitres de chiens.

  • Le comportementaliste :

Comme son nom l’indique, il a comme mission de comprendre les comportements du chien. Son métier est d’analyser les situations problématiques avec l’animal en faisant des observations diverses pour trouver les solutions adaptées. Il donnera à la fin des recommandations adaptées à chaque situation. Il peut travail en présence des propriétaires ou non.

  • Le dresseur :

Le travail du dresseur est similaire à celui d’un éducateur canin du 92 à quelques différences près. Il apprend différents ordres à l’animal dans un but utilitaire. Son apprentissage se fait dans des lieux particuliers adaptés et il peut utiliser différents équipements ou matériels. Il peut ensuite louer ou vendre le chien de travail une fois qu’il soit bien dressé. Son métier ne s’effectue pas à la présence des propriétaires.

Les qualités requises pour devenir éducateur canin

Pour devenir éducateur canin, il y a des qualités personnelles qu’il faut absolument avoir. L’affection pour les animaux à quatre pattes en est la première. Il est impossible d’occuper ce poste et de passer toutes ses journées avec les chiens sans les aimer. 

Il faut aussi être patient. Cette qualité permet de prendre le temps qu’il faut pour l’apprentissage de l’animal et de ses maitres.

L’autorité et la fermeté sont aussi nécessaires car le but est d’apprendre des ordres. En même temps, il faut faire preuve de douceur afin d’éviter de faire peur à l’animal.

Les études et formations nécessaires

Un éducateur de chien doit avoir un niveau CAP ou une équivalence. Il peut alors être titulaire d’un CAPA Métiers de l’agriculture, spécialité production animale. Ce diplôme est accessible après deux années de formation après la classe de 3ème. Il peut aussi être titulaire d’un BPA Travaux de l’élevage canin et félin.

Pour ceux qui ont un BAC, ils peuvent préparer un BP éducateur canin. Il s’agit d’un diplôme national obtenu après 2 ans de formation une fois que le CAP est obtenu. Ce diplôme est particulièrement recommandé pour faire le métier d’éducateur canin dans le 92.

Les apprentis peuvent aussi faire une formation continue. Ils peuvent alors procéder à la préparation d’un Brevet Professionnel d’éducateur canin ou encore suivre une formation pour devenir éducateur chien d’aveugles. C’est un diplôme accessible après une formation de deux années après le BAC. Il faut aussi obtenir la qualification professionnelle de moniteur avant cette formation particulière. Il y a aussi des éducateurs canins à en devenir qui suivent une formation en école privée.

Dans tous les cas, il faut toujours avoir une attestation de connaissance octroyée par l’autorité administrative. L’obtention de l’ACACED ou attestation de connaissances pour les animaux de compagnie d’espèces domestiques n’est possible qu’après avoir obtenu une formation dans un établissement habilité par le ministère de l’Agriculture. Il s’agit d’un justificatif similaire au CCAD ou certificat de capacité animaux de compagnie d’espèces domestiques. Celui-ci a été délivré avant le début de l’année 2016.

Salaire et évolution de carrière pour un éducateur canin

Un éducateur canin du 92e débutant gagne en moyenne le SMIC sachant qu’une grande majorité des personnes qui effectuent ce métier travaillent en leur propre compte. Il y a cependant des paramètres qui peuvent apporter des variations au salaire que ce professionnel gagne. Ce sont : la demande dans la zone où il se trouve, la concurrence et son lieu de résidence. En effet, dans certaines villes, le prix de la prestation d’un éducateur canin est plus élevé que dans d’autres localités.

Au fil des années, les expériences et la notoriété du professionnel peuvent faire grimper son salaire. Il peut alors gagner jusqu’à 2 500 à 3 000 euros par mois. Et s’il est à la fois un comportementaliste, il peut encore avoir un gain plus important. Cela peut atteindre les 3 500 euros.

Concernant les évolutions de carrière possible pour un éducateur canin, cela dépend de sa volonté. S’il effectue encore des formations pour avoir des spécialités, sa carrière peut évoluer. Il peut alors devenir dresseur spécialisé pour les chiens de défense ou les chiens de chasse. Il peut aussi intégrer le monde du télévisuel ou de la cinématographie et être un dresseur de chien pour les spots publicitaires et les films. Certains éducateurs canins prennent aussi des formations pour devenir des dresseurs de chiens d’aveugles ou de chiens accompagnateurs d’enfants et de personnes handicapées. D’autres optent pour l’élevage de chiens.