Les clés d’une infirmière libérale installation réussie

Vous avez choisi le métier d’infirmière non pas seulement pour aider les autres. C’était aussi un moyen de préparer une carrière en tant que prestataire indépendante. En effet, après 2 ans et 3 200 heures de service dans un hôpital, vous pouvez faire une demande pour une infirmière libérale installation. Pour certaines, le projet est plus réussi que d’autres. Pour cause, quelques préparations sont de mises dans cette optique. Voici quelques conseils que l’on peut vous donner. 

Est-ce que votre infirmière libérale installation est viable ?  

C’est la première question à vous poser. En effet, si dans le domaine hospitalier, on souffre d’un manque d’effectif. Ce n’est pas le cas en matière de professionnel médical libéral. Donc, avant une infirmière libérale installation, faites une étude de marché.

Voici quelques questions à vous poser :  

  • Quelle est votre région cible ? 
  • Est-ce que cette dernière accepte les infirmières libérales ? Dans les endroits surpeuplés de prestataires médicaux, ce n’est plus le cas.  
  • Quelle est la concurrence ? 
  • Quels sont les besoins spécifiques des locaux ? 
  • Quels sont les genres de soins les plus demandés ? 

Grâce à ces informations, vous pouvez personnaliser vos services et prestations. De quoi vous assurer une bonne notoriété sur le marché. 

Faites vos démarches administratives

Une justification des années d’expérience ne suffit pas. Pour une infirmière libérale installation réussie, quelques démarches administratives sont aussi de rigueur : 

  • Une demande d’inscription à l’Ordre National des Infirmiers ou ONI
  • Une déclaration à l’ARS ou Agence Régional de Santé
  • Une déclaration à la CPAM ou Caisse Primaire d’Assurance Maladie

Ces démarches garantissent la légalité de votre activité. Elles vous assurent aussi un maximum de protection en cas d’arrêt ou de maladie. D’ailleurs, pour ce faire, il importe aussi de prendre des assurances. Tel est le cas de la couverture RC professionnel, une mutuelle de santé ou même une assurance locative si vous louez le local dans lequel vous avez installé vos bureaux. 

Inutile de vous dire que lors de votre installation, vous devez faire une déclaration officielle. Mais, dans cette annonce, aucune publicité n’est autorisée, selon la loi. Ce qui ne vous empêche pas de faire du porte-à-porte pour tenter de trouver vos prochains clients. 

Exercer dans une autre ville 

Votre région compte déjà plusieurs centaines d’infirmière libérale ? Vous avez deux choix : 

  • Vous attendez qu’une place se libère : Par le départ à la retraite, l’arrêt ou le décès d’une infirmière confirmée en poste. 
  • Vous déménagez dans une ville qui ne compte pas encore beaucoup de professionnels de santé libéraux. 

La seconde option est parfaite pour celles et ceux qui sont pressés de se mettre à leur compte. En outre, dans une ville où il y a moins de concurrence, vous n’aurez pas de mal à vous faire une réputation. 

Mais, choisissez le bon endroit pour exercer. Par exemple, assurez-vous d’avoir tout ce dont vous avez besoin pour travailler à proximité : pharmacie, médecin, hôpitaux, etc.  

Vous préparez physiquement

Devenir une infirmière libérale nécessite aussi une bonne préparation physique. Les visites chez les habitants peuvent être du sport. Et, vous aurez souvent à travailler dans des positions assez compliquées : vous pencher, vous mettre à genoux, etc. Vous aurez aussi quelques matériels lourds à transporter. Sans compter que vous devez aider vos patients à se déplacer. Et, vous n’aurez plus une équipe pour vous soutenir. 

En outre, la préparation physique consiste aussi à acquérir tout le matériel nécessaire afin de bien exercer votre métier. En plus des piqûres, de l’appareil pour la prise de tension et autres, prévoyez des accessoires administratifs. Exemple, cahier, stylo, machine à calculer, etc. Pour cause, vous vous chargez aussi de la gestion administrative de votre activité.

Culotte menstruelle Previous post Culottes menstruelles et activité physique : Quelles options pour les femmes sportives ?
Next post Aperçu sur les 6 principaux métiers de la statistique